5 conférences inspirantes sur le bonheur

Connaissez-vous les TED Talks ? Ces conférences internationales sur des sujets variées, qui permettent de réfléchir et de se remettre en question. J'en ai découvert quelques unes récemment abordant le vaste sujet de la quête du bonheur, et j'ai bien envie de les partager avec vous :)

Pour une meilleure compréhension, vous pouvez les visionner en choisissant le sous-titre de votre choix.



Vous voulez être heureux ? Vivez le moment présent.




Matt Killingsworth est un chercheur dont la thématique principale est le bonheur, il a créé une application nommée "Track your happiness", afin de récolter des informations précises sur les émotions des personnes à un instant T, et leur évolution dans le temps. 



Résumé : Dans ce speech, Matt nous fait part de ses recherches sur le bonheur. Il explique qu'un esprit distrait (wandered) est un esprit malheureux. 47 % du temps, notre esprit vaque à des pensées. Or, c'est cet état qui nous rend malheureux. Nous sommes en effet plus heureux lorsque nous vivons pleinement le moment présent


Mon avis : Vous l'aurez compris, je partage totalement l'opinion de Matt. La vie, c'est maintenant. Rien ne sert de focaliser son esprit sur le passé ou le futur, rien ne sert de trop réfléchir, car c'est l'abondance de pensées qui nous rend malheureux. Il faut savoir lâcher prise et se laisser aller. Je ne suis pas spécialement une experte en la matière, mais c'est ce à quoi j'aspire, et c'est ce sur quoi je travaille. 

Tout ce qu'il faut c'est 10 minutes de conscience




Andy Puddicombe est un moine bouddhiste reconverti en coach en méditation.


Résumé : Il explique l'importance de vivre pleinement l'instant présent. Par là, il conseille de consacrer 10 minutes par jour à la méditation, qu'il présente comme un moment où l'on ne fait rien. Durant celui-ci, il ne faut pas concentrer son esprit sur quoi que ce soit, mais laisser les pensées venir dans notre esprit, sans les juger, à les accepter et à les laisser partir. Il insiste sur le fait que, pour être serein, il ne faut pas être perdu dans ses pensées, être distrait, ou être assailli par des émotions difficiles.


Mon avis : Je ne pratique pas encore la méditation, mais je partage totalement l'opinion d'Andy, et je trouve qu'elle complète celle de Matt. Il ne s'agit pas de ne pas penser, mais d'avoir un recul sur ses propres pensées. 

L'habitude du bonheur



Mathieu Ricard est un français qui est parti dans l'Himalaya pour devenir moine bouddhiste. 


Résumé : Sa conférence répond à la question "Comment peut-on être heureux ?". La réponse semble simple : il faut habituer son esprit à être heureux, en l'aidant à créer un sentiment de sérénité et de plénitude.  En somme : n'attendons pas passivement que le bonheur arrive par lui-même, guidons nos pensées et habituons notre mental à être heureux.


Mon avis : J'ai l'habitude de dire que tout est une question d'habitude. Il suffit de s'entraîner pour réussir tout ce que l'on souhaite. D'ailleurs, de nombreuses études prouvent qu'il faut 21 jours pour changer ses habitudes. C'est la durée de l'entraînement de notre esprit et de notre corps. Pour le bonheur, c'est pareil. Il faut savoir se concentrer sur le positif, sur les petits plaisirs de la vie.



La surprenante science du bonheur

 

Dan Gilbert est un psychologue d'Harvard, qui effectue de nombreuses recherches sur le bonheur.

Résumé : Dan explique que nous nous trompons sur ce qui pourrait nous rendre heureux. Le fruit de ses recherches a en effet prouvé que nous créons (synthesize) le bonheur. Nous nous arrangeons inconsciemment pour changer notre perception des choses, des gens et du monde pour être heureux. Or, nous n'assumons pas cette capacité, et pensons que le bonheur naturel, c'est-à-dire ce que nous faisons quand nous avons ce que nous voulons, a une plus grande valeur que le bonheur synthétisé, c'est-à-dire ce que nous faisons quand nous n'avons pas ce que nous voulons. C'est la société capitaliste qui nous oblige à croire que nous avons besoin de certaines choses pour être heureux, et que si nous ne les avons pas, nous serons malheureux. Alors que ses recherches prouvent le contraire : nous sommes tout autant heureux lorsque nous n'avons pas ce que nous souhaitions, ce que nous pensions vouloir et qui ferait notre bonheur. 

Mon avis : Ce speech complète celui de Mathieu Ricard. Nous guidons notre esprit pour être heureux inconsciemment, continuons à le faire consciemment. Acceptons les échecs et les aléas de la vie, et arrêtons de donner trop d'importance à certaines choses car, de toute manière, nous pouvons être heureux dans toutes les situations.

Le pouvoir de la vulnérabilité 




Brené Brown est une chercheuse - storytelleuse, dont les sujets de recherche sont notamment l'amour, la compassion, l'authenticité et la honte. 

Résumé : Dans un discours touchant et drôle, elle se dévoile afin justement de parler de la vulnérabilité. A la suite de ses recherches sur la connexion entre les humains, elle conclu que les personnes les plus heureuses, et qui ont les meilleures facultés à aimer autrui et à se connecter avec, sont les personnes entières (whole hearted), qui acceptent et assument leur vulnérabilité. Cette acceptation leur permet de se sentir digne d'amour, d'appartenance , et de joie.


Mon avis : Cette femme est génialissime et son speech est parfait. Elle se rend vulnérable pour parler de la vulnérabilité. Et ce de ça que nous avons peurs : être vulnérables, prendre le risque d'être blessé. Alors qu'au fond, l'acceptation de ce risque semble être la seule manière d'être pleinement heureux.

CONVERSATION

0 petits mots:

Enregistrer un commentaire

Retour
en haut