L'homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle

Il y a des livres qui nous font du bien. Je viens de finir la lecture de L'homme qui voulait être heureux. L'histoire d'un homme qui va à Bali pour consulter un guérisseur afin de comprendre ce qui l'empêche d'être heureux et de faire un travail sur lui-même. Chaque jour, l'homme affronte une épreuve et apprend à se libérer des barrières qu'il se met à lui-même.

Quand on lit le résumé, on peut avoir peur de tomber sur une liste de conseils de vie un peu abstraite, ou un énième guide de développement personnel. Mais ce n'est pas le cas : l'histoire est romancée et les éléments sont toujours illustrés et expliqués par des exemples concrets. L'ouvrage est intéressant, retraçant les apprentissages de son auteur, Laurent Gournelle. La démarche du personnage principal est celle qu'il faudrait que nous adoptions pour nous débarrasser de nos tracas et de nos peurs (de l'échec, de la déception, du rejet) ; et c'est ainsi que ce livre nous fait réfléchir à notre propre situation.

Quelques passages m'ont particulièrement marquée :

  • L'attitude que nous adoptons à l'égard d'autrui influence l'attitude qu'autrui a envers nous : " Nos croyances vont nous amener à filtrer la réalité, c'est-à-dire à filtrer ce que l'on voit, entend et ressent. [...] Quand vous croyez une chose, elle vous amène à adopter certains comportements, lesquels vont avoir un effet sur le comportement des autres dans un sens qui va, là encore, renforcer ce que vous croyez. "

  • Il ne faut pas avoir peur de demander quelque chose aux autres, ils chercheront le plus souvent à vous aider : " Les personnes qui ont peur du rejet sont très loin de savoir qu'il est rare d'être repoussé par les autres. C'est même presque difficile à obtenir. Les gens sont, dans l'ensemble, plutôt enclins à vous aider, à ne pas vous décevoir, à aller dans le sens de ce que vous attendez d'eux. C'est précisément lorsque l'on craint d'être rejeté que l'on finit par l'être. "

  • On a toujours le choix : " Le choix vous appartient. A certains moments, dans la vie, on n'a pas forcément beaucoup de choix, et ceux-ci sont peut-être douloureux, mais ils existent et, au final, c'est vous qui déterminez ce que vous vivez : vous avez toujours le choix, et c'est bien de garder à l'esprit cette idée. "

Seul petit bémol : parfois le personnage principal peut nous paraître naïf, interloqué par des découvertes sur la vie et les hommes qui, pour ma part, me semblaient déjà évidentes.

Mais sinon, je conseille ce livre, qui peut aider à prendre du temps pour réfléchir sur soi :)

CONVERSATION

1 petits mots:

  1. J'avais adoré également ce bouquin et je le relis parfois quand je dois prendre des décisions importantes. Ca aide à mettre les choses en perspective et à avoir confiance en soit ^^

    RépondreSupprimer

Retour
en haut