J'ai vu : Nous trois ou rien (2015)

Kheiron est cet humoriste qui dérange parfois avec ses blagues noires (que j'affectionne particulièrement). Mais Kheiron, c'est aussi depuis peu un réalisateur, qui nous fait découvrir l'histoire de ses parents dans Nous trois ou rien.

Le synopsis
Nous trois ou rien (2015) est l'histoire vraie d'Hibat Tabib (interprété par Kheiron), un iranien venant d'une famille nombreuse, qui devient opposant politique dans les années 70

Après s'être opposé au régime du Shah, et avoir été enfermé et torturé pendant 7 ans en prison au nom de la démocratie, il est libéré, et rencontre Ferashteh (interprétée par Leïla Bekhti), une magnifique jeune femme au fort caractère. Ensemble, et avec leurs amis, ils contestent le régime de l'ayatollah Khomeini, le nouveau dictateur qui a pris le pouvoir dans leur pays. 

Après s'être mariés et avoir eu un enfant du nom de Nooshi (alias Kheiron), ils sont obligés de fuir le pays en direction de la France. En tant que réfugiés politiques, ils s'installent à Stains, une cité de banlieue parisienne. Ils vont ainsi tenter de se reconstruire, et d'aider leur entourage, pour lutter contre la violence et développer la médiation sociale. 

Mon avis
J'avais entendu énormément de critiques positives sur ce film, et avais regardé de nombreuses interviews de Kheiron, qui m'avait déjà énormément touchée.

Nous trois ou rien m'a fait sourire, m'a fait pleurer, mais m'a surtout tenue en haleine tout du long. J'ai été émue par l'histoire touchante d'un groupe de personnes plein de convictions, de deux amoureux qui essaient de sauver leur fils, et d'individus humains qui aident les autres pour s'en sortir. 

Les sujets abordés sont d'actualité : les régimes dictatoriaux, les migrants politiques, les demandeurs d'asile, la violence dans les cités. Toutes ces thématiques sérieuses sont traitées avec légèreté, grâce à l'humour et l'habileté de Kheiron.

Au-delà de l'hommage de Kheiron à ses parents, ce film est empli d'amour : l'amour d'Hibat pour la démocration, l'amour des parents de Ferashteh pour leur fille, l'amour d'Hibat et Ferashteh pour leur fils, l'amour d'Hibat pour ses amis et ses anciens camarades de prison, l'amour des deux amoureux pour l'être humain en règle général.

Ce film est vrai, humain, drôle et touchant. Allez-y vite !

" Ce film n'est pas tiré d'une histoire vraie... c'est une histoire vraie. "

Quelques images du film




CONVERSATION

1 petits mots:

Retour
en haut