J'ai vu : Birdman (2015)

Je suis allée voir cette semaine le film Birdman (2015), l'un des films les plus récompensés de ce début d'année. 

Le synopsis
Birdman (2015) est l'histoire de Riggan Thomson (Michael Keaton), un acteur démodé qui arrive difficilement à se défaire de son ancien personnage de super-héro homme-oiseau dans un blockbuster. 

Pour retrouver sa célébrité, il décide de monter une pièce de théâtre à Broadway, adaptée du roman de Raymond Carver : "What we talk about when we talk about love".

Et c'est cette partie de vie que nous entrevoyons alors : les répétitions générales et avant-premières, avant la première représentation de sa pièce.

Homme égocentrique et narcissique, acteur jaloux du succès de ses confrères, père de famille absent, amant préoccupé, Riggan va être confronté à de nombreux imprévus. 


Mon avis

Je ne suis pas spécialement du genre à aller voir un film parce qu'il a été nominé et primé dans les cérémonies officielles. La lecture du synopsis ne m'avait, d'ailleurs, pas enchantée plus que ça. C'est le casting qui m'a fait venir : Michael Keaton, Emma Stone, Edward Norton et Zach Galifianakis.

Et je ne suis absolument pas déçue d'être allée au cinéma : ce film est génial. Et ce pour plusieurs raisons : 
  • Le film est tourné de façon originale, comme s'il s'agissait d'un seul et même plan, avec de nombreux travelings. Tout est donc fluide, et rappelle le monde du théâtre, où l'on a le droit qu'à une seule prise.
  • Le jeu des acteurs est époustouflant. Les émotions sont là, le talent aussi. 
  • Les thématiques abordées sont intéressantes. Le film traite en effet :
    • Du caractère éphémère de la célébrité. Le héro a connu une gloire au cinéma et veut revenir sur le devant de la scène à Broadway. 
    • Des égos surdimensionnés. Riggan a besoin de ce succès pour nourrir son égo, et cherche sans cesse à être rassuré, que ce soit par son assistant, sa fille, son ex femme, ses comédiens, ou encore son rival.
    • Du surmoi. Riggan entend en effet une petite voix dans sa tête, comme un petit démon qui vient le convaincre de ruiner sa propre pièce. Il s'agit de la voix de son personnage "Birdman". Il a du mal à distinguer le rêve et la réalité, tellement son surmoi essaie de prendre le dessus.
    • Des vices. Les comédiens couchent les uns avec les autres, fument, boivent, et se battent. Le personnage d'Edward Norton est d'ailleurs très excessif.
  • Le réalisateur est un homme brillant et tous ses choix ont été calculés :
    • L'acteur principal : Michael Keaton jouait autrefois Batman au cinéma. Comme Riggan qui jouait Birdman, il a connu la gloire avant de tomber dans l'oubli. 
    • La pièce qu'il met en scène : l'histoire de "What we talk about when we talk about love" aborde l'histoire d'une cardiologue quadragénaire, à la recherche de reconnaissance et d'amour. Comme Riggan.
En somme, ce film est intelligent, et on ne s'ennuie pas une minute. Je vous le conseille fortement. :)


Quelques images du film






Et vous, qu'en avez-vous pensé ?


CONVERSATION

0 petits mots:

Enregistrer un commentaire

Retour
en haut