J'ai vu : Toute première fois (2015)

Je suis allée voir Toute première fois au cinéma ce week end, l'occasion pour moi de vous donner mon avis :)

Le synopsis


Toute première fois (2015) est l'histoire de Jérémie, 34 ans, qui passe une nuit aux côtés d'Adna, une belle suédoise attachante.

Cela remet toute sa vie en question : c'est la toute première fois qu'il est attiré par une femme, et la toute première fois en dix ans qu'il trompe son fiancé Antoine. 

S'ensuit alors une foule de questions : Jérémie est-il toujours homosexuel ? Est-il réellement attiré par Adna ou est-ce l'euphorie de l'alcool qui a chamboulé ses envies ? Aime-t-il toujours Antoine ? Ne va-t-il pas faire une erreur en l'épousant ? A-t-il besoin de cette relation sécurisante ou préfère-t-il une vie de petites folies et de surprises ? Va-t-il l'avouer à Antoine ? Que vont en penser ses parents gauchistes admirant la carrière et la personnalité de son fiancé ?

Mon avis

Je suis allée voir ce film au cinéma tout d'abord pour Pio Marmaï, dont j'admire énormément le jeu d'acteur, couplé à une belle gueule non déplaisante. Egalement pour Camille Cotin, cette drôle de "Connasse" que nous retrouvons sur Canal +. Puis pour les thématiques principales abordées : les relations amoureuses, l'infidélité, la recherche identitaire, et l'homosexualité.

Certains événements chamboulent nos vies et nous font nous remettre en question, notamment en amour. Le cœur a ses raisons que la raison ignore. Le futur, on ne peut pas le prévoir. C'est pour cela qu'on se retrouve facilement dans ces thématiques, et qu'on s'identifie au personnage principal. 

En soulignant également que le sujet de l'homosexualité est enfin traité sans préjugé et avec finesse : deux personnages simples et non stéréotypés, lié par une relation forte. Bien que l'homosexuel pense devenir hétéro, cela n'est pas une façon de le "remettre dans les rangs", bien au contraire. 

Un film simple, drôle, touchant, que je vous conseille vivement pour passer un bon moment.

Quelques images du film



CONVERSATION

0 petits mots:

Enregistrer un commentaire

Retour
en haut