J'ai testé : Les Solidays

Cela fait dix ans que je me dis "Si seulement j'allais à un festival ! ". Cette année, j'ai enfin réalisé mon envie en allant à mon premier festival : Les Solidays.


Les Solidays : kézako ?


Les Solidays, c'est le deuxième festival français, organisé chaque année par l'association Solidarité Sida, et dont les recettes permettent de financer des projets pour lutter contre cette maladie, en France et à l'étranger. 

Cette année, ça a été plus de 175 000 festivaliers, et 2 millions d'€ reversés à des associations caritatives.

L'ambiance

Il a beaucoup plu cette année les 27, 28 et 29 juin. Mais fort heureusement, l'ambiance était au rendez-vous.

Des concerts plutôt cool, avec une programmation musicale éclectique : Hollysiz, Shaka Ponk, Disiz, La Rue Kétanou, Fauve, Yodelice, Cats on trees, Jabberwocky, Danakil, Franz Ferdinand, Skip the use, Christine and the queens, Woodkid, et Patrice.

Des animations originales : du saut à l'élastique, un manège (peu sécurisé d'ailleurs...), et surtout une salle Silent Disco.


Vous en avez peut-être déjà entendu parler, le Silent Disco est un concept qui nous vient du Pays Bas : une boîte de nuit où chacun est équipé d'un casque, et peut interchanger entre deux ambiances musicales. La foule danse donc en silence et en rythme ! Les DJs étaient étrangers cette année, et la musique était absolument géniallissime. Pour moi, c'est l'une des plus belles découvertes de ces Solidays.

De la nourriture vraiment originale et bon : notamment des stands de nachos, de nourriture chinoise, de hamburgers méga bons. C'est cher (12 € pour un hamburger et des frites) mais ça vaut le coût !

Des stands alcoolisés et amusants, avec notamment la Green Room session organisée par Heineken (de la musique à fond en plein air) et le stand Desperados (avec une mezzanine et du très bon son !).

Et bien d'autres choses que je n'ai pas eu le temps d'aller voir !

Mon avis

Pour moi, vous l'avez compris, c'était une très belle expérience. J'ai payé 64 € pour deux jours. Le festival était facile d'accès, avec des navettes de Porte Maillot à l'Hypodrome de Longchamp. Sur place, il y avait une bonne ambiance, avec une belle programmation, de la bière partout, de la bonne nourriture. Effectivement, c'était un peu cher, mais c'est un festival ! Malgré la pluie sur ces deux jours, c'était bien amusant ! On regrettera peut-être le manque d'abris en cas de pluie :)

Et vous qu'avez-vous pensé des Solidays cette année ?
Vous comptez y aller l'an prochain ?

CONVERSATION

0 petits mots:

Enregistrer un commentaire

Retour
en haut