Ann He

L'évolution de la technologie en matière d'équipement photographique a mené les plus amateurs d'entre nous à se croire photographes. Tant mieux, même si cela peut mener parfois à des désastres esthétiques, cela permet d'émulsifier la créativité et de faire émerger des artistes. Ann He est l'une d'entre eux. A 16 ans, cette jeune américaine, originaire de Dallas, réalise de magnifiques compositions, à la fois originales, dans leur esprit romantique et léger et dans les expressions de ses modèles, mais également très professionnelles, utilisant la superposition autant que la longue exposition.


Sur son site, la jeune femme se présente ainsi : « 16 year old camera lover/aspiring fashion photographer. Based in Dallas, Texas, photography is her way to capture the ordinary and extraordinary. » Un portrait simple et délicat, intelligent et fin, tout comme son travail. 


Passionnée de mode, ses photographies ont été publiées dans de grands magazines du monde entier : Vogue Girl Korea (Juillet 2011), Elle Girl Korea (Janvier 2011), Vision Magazine China (Janvier 2011), DMAG Buenos Aires, N.E.E.T Magazine... Elles ont également fait l'oeuvre d'expositions en 2010 à Londres (If you Leave), et à Portland (Dee Dee You're Stuck On a Star). Elle travaille même pour Nike. Cette année, elle a fait partie des 5 finalistes du concours du magazine américain Seventeen, pour réaliser sa couverture.


Sur son blog, elle raconte pudiquement comment, il y a cinq ans, rongée par un devoir de perfectionnisme, elle est tombée dans la dépression. Après cinq semaines à l'hôpital, elle a décidé de se libérer par la photographie. Elle écrit : « Il n'y avait personne pour me dire que c'était mauvais, que ce n'était pas assez bien ; [...] je savais moi-même ce que la photographie signifiait pour moi, parce que j'y ai mis chaque parcelle de mon coeur.» C'est il y a un an qu'elle a réalisé ces photographies avec les jeunes femmes ornées de couronnes de fleurs. « Depuis ce moment, la photographie est vite devenue une extension de moi-même, de mon esprit, de mon essence.» Au delà d'une passion, la photographie reste pour elle un terrain de jeu, de liberté, et d'affirmation de soi. Dans une interview, elle a affirmé : « Que vous fassiez de la danse, du chant, de la peinture : continuez de faire ce qui vous apporte de la joie - et remplissez le monde d'encore plus de beauté.»


Un talent de plus sur cette planète créative !


Photos : Tous droits réservés à Ann He.

CONVERSATION

0 petits mots:

Enregistrer un commentaire

Retour
en haut