Recommandations cinématographiques #2

Suite à cet article, j'avais envie de partager à nouveau avec vous d'autres chefs d'oeuvre du septième art.

Gran Torino (2009) est un thriller dramatique, réalisé par Clint Eastwood, mettant en vedette Clint lui-même (Walt Kowalski). Walt, ancien militaire, est un de ces vieux hommes rigides, amers, mystérieux, silencieux et emplis de préjugés. Il vit tranquillement sa petite vie d'homme célibataire avec sa chienne Daisy, et son arme. Au fil du temps, son quartier évolue et les habitants aussi. Désormais, de nombreux immigrants asiatiques ont envahi les lieux, transformant son quartier tranquille en quartier "chaud", ce qui déplaît fortement à Walt. Un jour, Thao, un ado du quartier subissant la pression d'un gang, tente de lui voler sa Ford Gran Torino, son bijou le plus précieux. Walt fait face à la bande et devient le héros du quartier, malgré lui. Pour se faire pardonner, Thao travaille pour Walt, et fait des travaux d'intérêt généraux au profit du voisinage. Et c'est ainsi qu'une belle amitié naît entre les deux hommes. Un film touchant, poignant, émouvant, où transparaît la splendeur et la justice d'Eastwood.

Welcome (2009) est un drame français, réunissant Vincent Lindon (Simon), Audrey Dana (sa femme) et Firat Ayverdi (le jeune réfugié kurde). Les temps sont durs dans le couple de Simon. Maître nageur, il décide, pour reconquérir sa femme, d'aider et d'entrainer un jeune réfugié kurde afin qu'il traverse la Manche à la nage pour rejoindre sa bien-aimée. L'hébergement et l'aide aux réfugiés sans papiers étant interdits sur le territoire français, l'homme rencontre des problèmes avec les autorités. Un moment particulièrement plus émouvant est à partager, celui où Simon déclare à sa femme : " Il a fait quatre mille kilomètres à pied pour la retrouver et maintenant il veut traverser la Manche à la nage. Toi quand t’es partie, j’ai même pas été foutu de traverser la rue pour te rattraper. " Peu de films français me touchent, mais celui-ci requiert une morale particulièrement sage.


Le discours d'un roi (2011) est une film dramatique et historique, avec notamment Colin Firth (le Roi George VI) et Helena Bonham Carter (sa femme). Il s'agit de l'histoire vraie du père de la Reine Elisabeth. Contre son gré, suite à la mort de son père et à l'abdication de son frère aîné, il devient le Roi George VI. De nombreuses responsabilités pèsent alors sur ses épaules. George VI, bègue depuis sa plus jeune enfance, va devoir combattre son handicap, grâce au soutien de sa femme et à l'aide de son thérapeute du langage. Ce thérapeute, ayant des méthodes tout à fait étonnantes, n'est en réalité pas agréé par le Royaume. Mais naît une réelle histoire d'amitié entre ses deux hommes, que tout oppose. George VI doit ainsi se surmonter afin d'assumer son rôle et d'entrer en guerre contre l'Allemagne nazie.

La vie est belle (1998) est une comédie dramatique italienne, réalisé par Roberto Benigni, et le mettant en scène lui-même (Guido) avec Nicoletta Braschi (Dora) et Pietro De Sila (Giosue). L'histoire se déroule avant la seconde guerre mondiale en Italie. Guido, rêveur et enjoué, tombe amoureux de Dora, une institutrice de la classe supérieure. Après moultes courbettes pour obtenir le coeur de son élue, Guido et Dora ont un fils : Giosue. Mais malheureusement, à cette époque, il ne fait pas bon être juif. Les lois antisémites et raciales sont appliquées. C'est ainsi que Guido et son fils sont tous deux déportés dans un camp de concentration et d'extermination. Dora, ne voulant être séparée des amours de sa vie, rattrape le train dans lequel sont montés les deux hommes. Pour éviter que le jeune enfant l'horreur du camp, Guido invente toute une histoire et fait croire à son fils qu'ils participent à un jeu afin de gagner un tour en char d'assaut. L'amour de l'homme pour son fils est terriblement touchante et la candeur de l'enfant nous émeut.

The invention of lying (2010) est un film comique, mettant en scène Jennifer Garner et Ricky Gervais. Le contexte de l'histoire est simple et étonnant : il s'agit d'un monde contemporain où tout le monde dit la vérité. S'ensuivent alors des réflexions crues et, par conséquent, comiques car chaque individu ne sait mentir et dévoile l'intégralité de ses pensées, parfois inconvenues. Mais tout reste normal dans cette univers. Un jour, un homme décide de mentir. Et forcément, comme le mensonge n'existe pas, tout le monde reste crédule. Bien que la fin m'ait déplue quelque peu, l'originalité et l'humour de ce film méritent d'attirer toute votre attention.


Mr Nobody (2010) est un film fantastico-dramatique avec Jared Leto (Nemo), Sarah Polley (Elise) et la magnifique Diane Kruger (Anna). C'est l'histoire de Nemo Nobody, le dernier humain mortel sur terre, âgé de 118 ans. Les immortels, intrigués par cet homme qui va bientôt mourir, lui posent des questions sur son passé. C'est ainsi qu'il se remémore, à travers des flashbacks, sa vie antérieure. Ou plutôt ses vies antérieures, qui se sont chacune déroulée dans un espace-temps différent. On découvre alors que l'homme a vécu une douzaine de vies, a eu trois femmes dans des univers parallèles différents, et plusieurs enfants. Il suffit qu'un élément change pour que les événements qui en découlent soient modifiés, ce qui illustre parfaitement " l'effet papillon ". Nous avons également le droit à quelques explications sur les différents univers parallèles, ou encore le Big Crunch (l'implosion de l'univers). En fait, Némo est un enfant de 8 ans, dont les parents se séparent et qui doit choisir entre partir avec sa mère ou rester avec son père. Tant qu'il n'a pas choisi, tout reste possible. Car " toutes les vies méritent d'être vécues ". Une très belle oeuvre qui fait réfléchir sur la vie et les choix qu'on y fait.

Into the wild (2008) est un film dramatique, inspiré d'une histoire vraie, ayant pour protagoniste principal Christophe McCandless, interprété par Emie Hirsch. Christopher est un jeune homme fraîchement diplômé d'une grande université américaine. Brillant, intelligent, l'avenir lui sourit autant que ses parents sont fiers de lui. Cependant, Christopher décide de tout laisser tomber derrière lui pour partir à l'aventure. Son but : atteindre l'Alaska. Sur son trajet, ses rencontres sont nombreuses et riches. Chaque nouveau individu lui apporte sa vision de la vie et des autres. Le jeune homme atteint finalement son but pour vivre seul en communion avec la nature sauvage, sans pour autant savoir ce qui va lui arriver... Une fin troublante et touchante, pour ce film pleins de vie et de réflexions lumineuses.


Photos : Allociné.fr

CONVERSATION

3 petits mots:

  1. J'adore ton blog!!Passe voir le mien : http://brokenleblog.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi concernant ta liste de films et je voudrais en rajouter d'autres si tu me le permets.

    All About Eve

    Spartacus

    Brazil

    Amadeus

    RépondreSupprimer
  3. Ravie que mes choix te plaisent, Leo. Et Merci pour tes suggestions ! Je ne connais aucun des films que tu as cité, ça me donnera l'occasion de les voir prochainement :)

    RépondreSupprimer

Retour
en haut